DÉFI 30 JOURS POUR METTRE UN VISAGE SUR L’INFERTILITÉ

Un message de la présidente de l’ACIQ, Virginie Kieffer, qui vous lance le défi de mettre un visage sur l’infertilité

Février, c’est le mois de l’amour. Et pour les personnes touchées par l’infertilité et leur famille, le programme québécois de procréation assistée, on l’aime d’amour!
Depuis que le gouvernement libéral l’a mis en place le 5 août 2010, le programme a permis à 5 000 petits miracles de voir le jour. Ce sont donc des milliers de familles qui ont eu le bonheur de tomber en amour avec un enfant.
Le programme est aujourd’hui menacé par le dépôt du projet de loi 20 remis par le Ministre de la santé et des services sociaux, Gaétan Barrette. À travers les médias, le programme est associé à des cas marginaux et des dépenses considérables alors que le coût de celui-ci ne représente que 0,5% du système de santé. A quel moment parlons-nous de la réussite du programme : réduction du taux de grossesses multiples, réduction du taux de prématurés et du taux de prématurés hospitalisés? Sans parler de l’apport de ces futurs travailleurs à un Québec en mal de natalité. Savez-vous que le Québec compte parmi les sociétés les plus vieillissantes dans le monde?
http://youtu.be/oDFn3BQQwgI
Ce que nous voulons aujourd’hui, c’est briser le silence. Si nous voulons que la population comprenne pourquoi le programme est important, il faut montrer les visages du programme! Un couple sur 6 reçoit un diagnostic d’infertilité. Rien ne nous y prépare, les traitements sont parfois pénibles, et c’est une douleur que les couples vivent habituellement en silence. Mais grâce au programme québécois de procréation assistée, les couples infertiles du Québec — comme les couples infertiles de nombreux autres pays (France, Royaume-Uni, Suède, Belgique, Australie, Israël…) — ont une lueur d’espoir.
Nous avons besoin de vous. Si vous êtes un couple touché par l’infertilité, ou si vous êtes solidaire des personnes infertiles dans votre entourage, envoyez-nous votre témoignage. Dites-nous pourquoi vous l’aimez, ce programme.
Envoyez-nous votre témoignage par photo ou par courte vidéo à information@aciq.ca et nous les diffuserons durant 30 jours sur notre page FB et sur Twitter.
Voici des exemples de messages que vous pouvez reprendre pour vos vidéos :
 » Je m’appelle…., j’habite à …., j’ai appris que j’étais infertile à … ans et sans le programme québécois de procréation assistée, je ne pourrais pas accéder aux traitements dont j’ai besoin. Je ne crois pas abuser du système de santé en voulant être soigné »
 » Je m’appelle…., j’habite à …., j’ai eu besoin du programme québécois de procréation assistée pour être la maman (ou le papa) que je suis aujourd’hui. J’espère avoir un autre enfant et je remercie le Québec de me permettre de réaliser ce projet de vie en me permettant d’avoir accès aux traitements dont j’ai besoin. »
Voici des exemples de messages que vous pouvez reprendre pour vos photos :
 » Nous sommes le #1couplesur6 touché par l’infertilité, merci au gouvernement libéral en 2010 d’avoir mis en place le programme québécois de procréation assistée, grâce à celui-ci, nous sommes des parents heureux mais avec le #PL20 notre espoir d’avoir un 2e enfant sont réduites à zéro, #vagueespoir »
 » Nous sommes le #1couplesur6 touché par l’infertilité, merci au gouvernement libéral en 2010 d’avoir mis en place le programme québécois de procréation assistée, si la FIV est retirée du programme, nous devrons vendre notre condo pour faire nos traitements »
 » Je ne suis pas infertiles mais je dis merci au gouvernement libéral en 2010 d’avoir mis en place le programme québécois de procréation assistée, grâce à celui-ci ma sœur/mon amie/ma collègue… croit de nouveau en la vie »
Merci de votre implication!

http://www.aciq.ca/ : onglet Projet de loi / Défi 30 jours

Laissez un commentaire

À lire aussi