Des opportunités fertiles en biologie de la reproduction

Opportunités de carrière (revue Nature, mars 2013)

Opportunités de carrière (revue Nature, mars 2013)


Le Québec offre de nombreuses opportunités de carrière dans une discipline scientifique remplie d’avenir : la biologie de la reproduction, incluant la Fécondation in vitro (FIV), la Fertilité / Infertilité et le Dépistage prénatal.
 
Avec la couverture des procréations assistées, les opportunités de carrière sont grandes au Québec pour les biologistes de la reproduction. Pourtant, il existe une pénurie de main d’oeuvre. Il serait donc astucieux de la part des étudiants à la maîtrise et au doctorat en biologie de la reproduction de maîtriser, avant la fin de leur formation, les différentes techniques de procréation, comme la manipulation et la congélation des gamètes, la culture d’embryons, la micro-injection de spermatozoïdes et  le dépistage prénatal et diagnostic préimplantatoire.
En instaurant son programme public, le gouvernement québécois aurait dû prévoir le coup. Il n’est pas trop tard et il devrait établir de concert avec les universités, comme en Angleterre, des programmes de maîtrise et de doctorat en embryologie clinique: http://www.obs-gyn.ox.ac.uk/study/msc/msc-in-clinical-embryology-1.
Un article de la revue Nature, publié ce mois-ci et qui cite le Dr Pierre Miron, Président-Fondateur de FERTILYS, fait état des opportunités de carrière lorsqu’on étudie dans le domaine de la biologie de la reproduction:
http://www.nature.com/naturejobs/science/articles/10.1038/nj7441-399a

Laissez un commentaire

À lire aussi