Don d’ovules chez Fertilys

À qui s’adresse le don d’ovules (ovocytes) ?

Les dons d’ovocytes sont destinés à des couples en âge de procréer qui ne peuvent pas avoir d’enfant soit parce que la femme n’a pas naturellement d’ovocytes (à titre d’exemple, un ménopause prématurée), soit parce que ses ovocytes présentent des anomalies (à titre d’exemple, un réserve ovarienne très diminuée associée à une pauvre qualité ovocytaire expliquant des échecs répétés en fécondation in vitro). Ils peuvent également être destinés à des couples pour lesquels il existe un risque de transmission maternelle de maladie génétique grave à l’enfant. Dans tous les cas, un encadrement médical est indispensable.
Pour être donneuse d’ovocytes chez Fertilys, il faut :

  • Être en bonne santé ;
  • Avoir idéalement complété sa famille ou avoir au moins un enfant;
  • Être généralement âgée de moins de 37 ans;

Le parcours de la donneuse : une place importante laissée à l’information et à l’accompagnement

Étape 1 : L’information

Réalisée lors d’une première consultation, cette étape est indispensable pour aborder toutes les questions, y compris celle des contraintes et des risques éventuels liés au don.

Le consentement

La signature d’un formulaire de consentement est obligatoire pour la donneuse.

Le bilan préalable

L’évaluation de l’état de santé de la donneuse comporte l’étude de ses antécédents familiaux et des examens cliniques et biologiques. Ce bilan permet de mieux connaître la fertilité de la donneuse et d’éliminer le plus possible toute contre-indication au don.

L’entretien avec un psychologue

Pour la donneuse, cet entretien représente un temps de parole libre et propice à la réflexion sur la démarche du don dans un cadre neutre (ni famille ni amis) et personnalisé. Il est obligatoire et peut être renouvelé à la demande. Nous encourageons la présence du conjoint.

Étape 2 : La stimulation des ovaires

Elle dure 10 à 12 jours. Elle permet d’aboutir à la maturation de plusieurs ovocytes. Elle est toujours réalisée sous supervision médicale grâce à des injections sous-cutanées quotidiennes.

Une surveillance attentive

Pendant la période de stimulation, en général 3 à 5 échographies ovariennes permettent d’évaluer la bonne réponse au traitement. La stimulation est ainsi adaptée au fur et à mesure. Cette surveillance permet également de fixer le jour et l’heure de la dernière injection qui achève la maturation des ovocytes.

Etape 3 : Le prélèvement des ovocytes

C’est la dernière étape du don. Il a lieu généralement le matin, 35 à 36 heures après la dernière injection. Il s’effectue par voie vaginale sous contrôle échographique et sous analgésie. La donneuse peut ensuite quitter le centre, à condition d’être accompagnée.

Le don réalisé chez Fertilys doit être altruiste, volontaire et gratuit. Les donneuses qui se portent volontaires par elles-mêmes peuvent prendre rendez-vous avec un médecin de Fertilys, sans la nécessité d’être référée par un médecin.
Bien que nous encouragions les dons d’ovules anonymes, il est également possible pour le couple receveur de proposer une donneuse ou de faire directement affaire avec une banque autorisée de don d’ovules. L’équipe de Fertilys saura vous guider à cette fin.

Le parcours de la receveuse: une place aussi importante, laissée également à l’information et à l’accompagnement

Étape 1 : L’information

Réalisée lors d’une première consultation, cette étape en couple est indispensable pour aborder toutes les questions, y compris celle des contraintes et des risques éventuels liés au don et à la grossesse.

Le consentement

La signature d’un formulaire de consentement est obligatoire pour la couple receveur.

Le bilan préalable

L’évaluation de l’état de santé du couple receveur comporte une consultation médicale ainsi que des examens cliniques et biologiques. Ce bilan permet d’éliminer toute contre-indication à la procédure.

L’entretien avec un psychologue

Pour le couple receveur, cet entretien représente un temps de parole libre et propice à la réflexion sur la démarche du don dans un cadre neutre et personnalisé. Il est obligatoire et peut être renouvelé à la demande.

Étape 2 : La fécondation en laboratoire

La fécondation en laboratoire des ovules de la donneuse se fait habituellement avec les spermatozoïdes du conjoint de la receveuse, s’il n’est pas également stérile. Une microinjection de spermatozoïdes (ICSI) peut parfois être requise selon la qualité du sperme. Les embryons ainsi obtenus seront soit transférés frais ou congelés pour un transfert ultérieur après préparation adéquate de l’endomètre de la receveuse.

Étape 3 : La préparation de l’endomètre (muqueuse utérine) à des fins de transfert d’embryon

La préparation de l’endomètre chez la receveuse dure en moyenne de 10 à 15 jours. Cette préparation médicamenteuse permet de rendre l’endomètre réceptif à l’implantation et de transférer ainsi l’embryon au moment le plus propice du cycle menstruel. Elle est réalisée sous supervision médicale grâce à des suivis échographiques et par l’administration soit d’œstrogènes par voie orale et de progestérone par voie vaginale ou d’un agent oral qui induit l’ovulation.

Étape 4 : Le transfert d’embryon

Le transfert d’embryon est assez simple. Il est réalisé sous guidage échographique, la vessie idéalement pleine et sans analgésie. Il est indolore. Après l’insertion d’un spéculum vaginal, on introduit par le col un petit cathéter. L’embryon est déposé délicatement dans la cavité utérine. La receveuse peut ensuite quitter le centre et poursuivre ses activités journalières.

Adapté en partie d’un texte de l’Agence de la biomédecine (France)

Laissez un commentaire

À lire aussi