Est-ce normal de saigner en début de grossesse?

Le saignement d’implantation

Des saignotements (saignements très légers) vaginaux surviennent normalement chez environ 15 à 25% des femmes enceintes en début de grossesse. Souvent dénommé “saignement d’implantation”, ce type de saignement se produit le plus souvent 6 à 12 jours après la conception, lorsque l’ovule fécondé s’implante dans l’utérus. Le saignement d’implantation dure environ 2 jours mais peut parfois se produire de façon intermittente tout au long du premier trimestre de grossesse.
En général, il n’y a pas lieu de s’inquiéter puisque la plupart des femmes ayant eu des tâches de sang au cours de leur premier trimestre auront une grossesse qui évoluera normalement jusqu’à l’accouchement.

Présence d’autres symptômes

Si vous êtes malgré tout inquiète, en présence d’autres symptômes ou si vous avez une histoire de fausse couche ou de grossesse ectopique antérieure, il est toujours recommandé de contacter alors plus rapidement votre médecin ou votre infirmière.

Test de grossesse

Un test de grossesse dans le sang, le beta-hCG quantitatif, permettra de confirmer qu’il y a bien une grossesse. Ce test peut aussi être répété quelques jours plus tard afin de confirmer son évolution normale.

Échographie précoce

Enfin, au moment venu, généralement vers la 6e semaine ou plus tôt si vous avez d’autres symptômes, une échographie précoce pourra être réalisée chez Fertilys afin de confirmer la viabilité foetale, de s’assurer qu’il n’y a pas de fausse couche ou de risque de fausse couche, en plus d’éliminer une grossesse extra-utérine qui nécessite alors une prise en charge immédiate.

Publié le 24 avril 2021 dans Diagnostic prénatal

Dre Senem Ates
Par : Dre Senem Ates MD, FRCSC, Fertologue

Laissez un commentaire

À lire aussi