Cryoconservation

Congélation des embryons par vitrification

Cryoconservation ou congélation des embryons par vitrification

Qu'est-ce que la cryoconservation ?

Lors d’une Fécondation In Vitro d’ovules obtenus à la suite d’une stimulation ovarienne et d’une ponction folliculaire, il est courant d'obtenir plusieurs embryons de bonne qualité au jour 5 et/ou 6 du développement embryonnaire. Un ou deux embryons (au Québec, le transfert de 2 embryons est autorisé seulement chez les patientes âgés de 37 ans et plus), sont habituellement sélectionnés pour un transfert frais dans l’utérus maternel. Les embryons surnuméraires (en surplus) de bonne qualité peuvent être conservés (cryopréservés) par une technique rapide de congélation, la vitrification.

Les débuts de la cryoconservation

Bien que le concept de la vitrification fût établi depuis 1937, sa pratique clinique en Fécondation In Vitro humaine n’a réellement été mise en application que dans les années 2000. Le processus de vitrification directe des gamètes et des embryons dans l’azote liquide est rapide et permet un taux de survie à la décongélation avoisinant les 90%, comparativement à la technique de congélation lente.

Les étapes de la vitrification d'embryons

La vitrification d’embryon est réalisée en deux séquences : la première étape consiste à une déshydratation de l’embryon, en faisant sortir la majorité de l'eau se trouvant dans les cellules pour la remplacer ensuite, par un cryoconservateur. Ainsi, le risque de lyse des cellules embryonnaires par la formation de cristaux de glace est considérablement diminué, contrairement à la congélation lente où l'eau est toujours présente en bonne quantité.

Une fois ces étapes réalisées, les embryons sont ensuite plongés et entreposés dans de l'azote liquide à -196° Celsius. Il n'y a pas de temps ou de date limite pour garder ou utiliser un embryon, puisque la durée d'entreposage n'altère pas la qualité de ses cellules.

Utilisation subséquente des embryons congelés

Ces embryons congelés pourront être subséquemment utilisés pour un transfert d'embryon congelé (TEC), dans un cycle ovulatoire naturel ou simulé, sans la nécessité d’avoir recours à un autre prélèvement d’ovocytes. Ces embryons surnuméraires sont la plupart du temps utilisés si le premier transfert utérin d’un embryon frais n’a pas fonctionné ou pour une deuxième grossesse.

La plupart du temps, les embryons vitrifiés sont décongelés la veille du transfert utérin enfin de s'assurer de leur survie et de leur croissance durant la nuit.

Avec de tels embryons, les chances de grossesse sont aussi bonnes ou voir meilleures qu'en transfert frais.

À noter

Puisque la technique de vitrification est utilisée dans quasiment tous les centres de fertilité à travers le monde, il est courant d'utiliser le mot congelé pour désigner des embryons vitrifiés. 

https://www.dovepress.com/vitrification-the-pioneering-past-to-current-trends-and-perspectives-o-peer-reviewed-fulltext-article-BSAM#ref1

 

fertilys clinique fertilite comprendre infertilite homme